Compas Information

Les entreprises liberées

Comme Jean Vandewattyne le mettait en évidence dans le second numéro du magazine CRF Compas Information (disponible ici), on parle beaucoup actuellement de la notion d’entreprise libérée, une entreprise dans laquelle la responsabilisation des employés constituerait un levier de performance (1). Le point sur ce type d’entreprise.

Les caractéristiques des entreprises libérées

Le concept d’entreprise libérée repose sur le postulat selon lequel il faut en finir avec l’entreprise taylorienne, pyramidale et bureaucratique et apprendre à faire confiance aux salariés (2).

Selon la Harvard Business Review, sept points différencient une entreprise libérée d’une organisation classique (3) :

  • Allier bien-être au travail et productivité
  • Une vision portée par un leader charismatique exemplaire et humble
  • Avoir des valeurs partagées
  • En finir avec les longues boucles de contrôle
  • Rendre les acteurs autonomes
  • Adopter le principe de subsidiarité
  • Inverser la pyramide managériale

Plus de détails avec Isaac Getz, père du concept

Dans les entreprises libérées, le leader du futur est un leader jardinier qui responsabilise ses employés et motive, comme l’explique Isaac Getz dans cette conférence de 2012 :

 

Sources

(2) Dortier J.-F. « L’entreprise libérée, réalité ou imposture », Sciences Humaines, 279, mars 2016, pp.54-57.

 

 

Toutes les brèves Brève précédente Brève suivante
DERNIER NUMÉRO

 

Ce dixième numéro présente le principe du "80-20" permettant d'intégrer de la formation continuée dans l'évolution de carrière des agents. Téléchargez le magazine.

VIDÉOS
Le Principe de Peter

Dans un récent sondage, nous vous interrogions sur votre connaissance du principe de Peter... un concept semble-t-il méconnu des entités locales, peut-être en raison de son caractère un peu daté? Plongeons-nous quelques instants dans cette théorie éclairant la notion de (in)compétence au regard des organisations hiérarchiques.

Sondage SONDAGE
Connaissez-vous le système de l'alternance pour le secteur des pouvoirs locaux?