Compas Information

La formation en alternance, un dispositif pour le secteur public

 

 

Alors que certains associent le dispositif de la formation en alternance au secteur privé, ce type de dispositif peut également être développé dans le secteur public... une enquête pour faire le point sur vos pratiques!

 

La formation en alternance, c’est quoi ?

 

C’est se former à un métier à la fois de manière théorique avec des leçons sous forme de cours, et à la fois de manière pratique en entreprise, en étant encadré par un tuteur. Même si l’image de ce type de dispositif est parfois écornée, des études ont montré d’excellents résultats en matière d’insertion socio-professionnelle. En effet, près de 85% des formés trouvent du travail dans les 6 mois après l’obtention de leur diplôme. Ces bons résultats s’expliquent notamment par le fait que l’alternance est un véritable win-win aussi bien pour l’apprenant qui va pouvoir mêler ses acquis théoriques à la pratique, que pour l’institution qui va pouvoir former un jeune à son image, à ses valeurs, à son fonctionnement.

Alternance = secteur privé ?

 

Détrompez-vous ! Historiquement, la formation en alternance a tendance à flirter avec le secteur privé. Mais le secteur public a ouvert ses portes à ce type d’apprentissage particulier. De plus en plus d’institutions travaillent avec la formation en alternance, ce qui permet un élargissement de l’offre de places de stage. Le gouvernement tripartite (le Gouvernement Wallon, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la COCOF) a réformé récemment le système de la formation en alternance en Wallonie et à Bruxelles, avec la mise en place d’un contrat unique aussi bien pour la formation (IFAPME - Institut Wallon de Formation en Alternance et des Petites et Moyennes Entreprises , SFPME - Service Formation PME) que pour l’enseignement (CEFA - Centre d’Education et de Formation en Alternance, EFP - Etude Formation Professionnelle ), ce qui a permis de simplifier le paysage de l’alternance. Les incitants financiers ont également été revus pour plus d’équité (réf. Légales). La fonction de « coache sectoriel » pour la Wallonie, ou « représentant sectoriel » pour Bruxelles, a également fait son apparition à la suite de ses réformes. Chaque secteur possède son « coache» / « représentant » qui participe à la promotion de la formation en alternance en Wallonie et à Bruxelles, et qui rend un avis sur l’agrément d’une entreprise ou d’une institution désireuse de prendre un apprenant sous son aile.

Et vous, connaissez-vous l’alternance ?

Y avez-vous déjà eu recours ? Votre avis nous intéresse !

Afin de mieux nous rendre compte de la connaissance et des pratiques des Pouvoirs locaux et des Provinces en matière d’alternance, et de disposer de statistiques à jour, nous vous demandons de répondre à notre enquête. Nous pourrons ainsi mieux déterminer vos besoins et vos attentes relatives à ce type de dispositif.

Participez en cliquant sur ce lien!    

Toutes les brèves Brève précédente Brève suivante
DERNIER NUMÉRO

 

Ce huitième numéro présente le nouveau Bureau RH. Téléchargez la version pdf ou la version adaptée à une lecture sur écran.

VIDÉOS
Le Principe de Peter

Dans un récent sondage, nous vous interrogions sur votre connaissance du principe de Peter... un concept semble-t-il méconnu des entités locales, peut-être en raison de son caractère un peu daté? Plongeons-nous quelques instants dans cette théorie éclairant la notion de (in)compétence au regard des organisations hiérarchiques.

Sondage SONDAGE
Connaissez-vous le système de l'alternance pour le secteur des pouvoirs locaux?