Compas Information

Écouter de la musique rendrait plus productif

Dans le sondage du mois de juin, nous vous demandions si vous aviez l’habitude d’écouter de la musique sur votre lieu de travail. 86% des répondants ont affirmé écouter de la musique sur leurs lieux de travail, de quoi se poser la question du lien entre l’écoute de la musique et la productivité au travail.

Des études… passées et actuelles sur le lien entre musique et productivité

En 1972, une étude intitulée Music – an aid to productivity réalisée par J.G Fox et E.D. Embrey avait permis de mettre en évidence que les personnes qui écoutaient de la musique au travail avaient un taux de performance et de productivité plus élevé.

Plus récemment, une autre étude, publiée en 2015 par le site Quartz, révèle les bienfaits que la musique apporte en termes de concentration et d’efficacité. La musique permet notamment de s’isoler des environnements de travail trop bruyants, nuisant à la concentration (open-spaces notamment).

Effets positifs de la musique sur le cerveau

Selon le type de musique écoutée (triste ou gaie, instrumentale ou avec des paroles, familière ou pas…) et le volume de celle-ci, différentes zones du cerveau sont stimulées, bien au-delà du cortex auditif qui enregistre et traduit les sons perçus.

La musique favoriserait la production et la diffusion de dopamine dans notre cerveau, qui agit en tant que neurotransmetteur sur notre capacité à nous concentrer sur une tâche particulière et à penser de façon différente (voir Compas Information Magazine du mois de mai 2016).

Mais aussi des côtés négatifs

La musique a également des effets négatifs : écouter de la musique en travaillant implique nécessairement une division des ressources cérébrales qui peut nuire à la performance. Les activités de compréhension et de mémorisation sont particulièrement affectées par ce phénomène. De plus, les émotions transmises par certains morceaux et interprétées par votre cerveau peuvent perturber votre travail.

Quelques conseils

Pour des activités cognitives, préférez la musique instrumentale et ayant un rythme régulier. La présence de mots dans les chansons nuit à la compréhension et à la concentration, tandis que les musiques régulières permettent de reposer davantage le cerveau et ses capacités de prédiction et d’anticipation.

Comme l’étude Quartz le recommande, il ne faut pas écouter de la musique tout le temps, pour permettre notamment au cortex auditif de se reposer. La musique doit être utilisée comme un booster quand les conditions de travail sont difficiles, mais le silence permet à certaines parties du cerveau de se reposer.

Toutes les brèves Brève précédente Brève suivante
DERNIER NUMÉRO

 

Ce onzième numéro présente le dispositif de la formation en alternance dans les pouvoirs locaux et provinciaux permettant d'intégrer un stagiaire en alternance au sein de son institution. Téléchargez le magazine.

VIDÉOS
L'alternance dans les administrations locales

Le saviez-vous? Les administrations publiques, et en particulier les administrations locales et provinciales, peuvent accueillir des travailleurs en alternance.

 

NOUVEAUTÉS
07/06/2019  |  Accompagnement
06/06/2019  |  Accompagnement
06/06/2019  |  
04/03/2019  |  Accompagnement
Sondage SONDAGE
Savez-vous ce qu'est l'Inbound Recruiting?